logo-agenda21polFaire notre part… l’esprit de l’agenda 21 intercommunal

Un jour, il y eut un immense incendie de forêt. Tous les animaux terrifiés observaient impuissants le désastre. Seul le petit colibri s’active, allant chercher quelques gouttes avec son bec pour les jeter sur le feu. Après un moment, le tatou, agacé, lui dit : « Colibri ! Tu n’es pas fou ? Ce n’est pas avec ces gouttes d’eau que tu vas éteindre le feu ! »…Et le colibri lui répond : « Je le sais, mais je fais ma part. »

C’est dans cette légende amazonienne que s’est inscrit l’engagement de la POL dans l’agenda 21.

Nos statuts indiquent fortement notre volonté d’agir pour construire sur l’espace intercommunal de la POL ce territoire durable et éco-responsable. Il s’agit, toujours selon les statuts votés par l’ensemble des communes-membres à la fin de l’année 2015, d’ « encourager, développer, soutenir le développement durable dans les actions publiques et dans les comportements citoyens », notamment par l’instauration d’un agenda 21.

Notre agenda 21 portera autant sur des enjeux de responsabilité à l’égard de notre cadre de vie et de notre planète, que sur des enjeux démocratiques impliquant tous ceux qui font le territoire, allant des pouvoirs publics jusqu’aux habitants, en intégrant la société civile.

Téléchargez ici la délibération qui lance la démarche agenda 21 sur le territoire de la POL.
Deliberation-agenda-21_lancement-du-processus-rapport(pdf)

agenda21_lettreT0
agenda21_lettreT

Voici quelques exemples non-exhaustifs sur lesquels pourra s’appuyer notre démarche d’agenda 21 :

  • à l’aune de la préservation de l’environnement, nous pensons à l’augmentation continue des dépôts volontaires en déchetterie ; l’action pour des bâtiments publics intercommunaux les moins énergivores possible; l’emploi de matériaux recyclés pour les chantiers menés sur les routes;
  • à l’aune de la préservation de la biodiversité, nous pensons à l’action menée sur les bords de rivière, sur l’île de Chaillac, sur les quelques 400 km de sentiers de randonnée du territoire;
  • à l’aune de la cohésion sociale et de la solidarité, nous pensons au travail engagé au sein de l’épicerie solidaire ou au soutien apporté à la ressourcerie;
  • à l’aune du développement responsable, nous pensons au projet conduit actuellement pour favoriser le « bien-manger local » dans les restaurants scolaires communaux du territoire

Jusqu’en décembre, il s’agit d’établir un état des lieux à l’échelle intercommunale sur toutes les dimensions que doit prendre en compte l’agenda 21 : La lutte contre le changement climatique et la transition énergétique ; la préservation de la biodiversité, des milieux et des ressources ; la cohésion sociale et la solidarité entre les territoires et les générations.

De janvier à juin 2017, sur la base de l’état des lieux c’est une phase de consultation importante qui sera lancée auprès de la population, des acteurs économiques du territoire et du tissu associatif. Cela donnera lieu à la présentation d’un diagnostic partagé sur les enjeux du développement durable.

De septembre à décembre 2017, des ateliers thématiques permettront à chacun d’avancer les solutions et les projets  à notre échelle, par les différents acteurs du territoire.

De janvier à mars 2018, il s’agira de rédiger le plan d’actions global et concret permettant à notre territoire d’être pleinement acteur de la sauvegarde de la planète et d’un cadre de vie respectueux de l’environnement.

 

Pour identifier toutes les actions publiques du territoire qui s’engagent dans les objectifs d’un développement durable et responsable, le logo de notre agenda 21 sera apposé.

Ce logo est basé sur le dessin d’une fleur identitaire de notre territoire. Il s’agit de la Potentille des Montagnes (Potentilla montana Brot.), espèce protégée par l’arrêté du 1er septembre 1989 dans la région du Limousin. C’est une espèce que l’on peut donc retrouver dans la vallée de la Glane, et même sur l’île de Chaillac.

La signature « Faire notre part » détermine l’axe donné à la démarche de développement durable souhaité par la POL. Une typographie manuscrite a été choisie pour cette accroche afin de renforcer l’idée du geste humain.

On peut distinguer un code couleur au travers de la signature « Faire notre part » et des pétales, qui a été réalisé en représentant tout simplement les couleurs identitaires de la POL. En effet, il était important de discerner à travers ce logo, qu’il s’agit avant tout d’une démarche de développement durable, qui se consacre aux problématiques et aux enjeux identifiés et analysés par l’ensemble des acteurs mobilisés sur notre territoire.

Ici vous retrouverez l’ensemble des actions engagées tout au long du processus d’élaboration de l’agenda 21 :

Informations, contacts, envie de participer ? agenda21@pol-cdc.fr ou au 05.55.02.76.60

 

26 novembre : inauguration des travaux de réhabilitation de la déchetterie à Saint-Junien.

13 octobre : Mon repas vient de chez moi – édition 2 : en partenariat avec 8 communes du territoire, la POL coordonne un projet de valorisation des produits locaux en faisant bénéficier à plus de 2200 enfants, un repas réalisé tout en local ou dans la région limousine.

7 octobre : ouverture de l’exposition à La Mégisserie « La mer… destination finale » qui dénonce les effets néfastes de la production de plastiques pour l’environnement, les animaux et les êtres humains. La POL soutient l’exposition en faisant sa promotion auprès de tous les usagers de nos déchetteries et auprès des écoles du territoire.